Notre histoire

AnneAnne et Jacques, fondateurs de l’association « Les enfants de Klang Leu », quittent la France en 2005 pour rejoindre le Cambodge. Dès leur arrivée à Sihanoukville, ils font la connaissance de Peanich, un jeune khmer. Il leur fait découvrir le quartier de Klang Leu, où, sous leurs cabanes en tôle rouillée, en cartons ou sacs de riz, sans eau ni électricité, des enfants dénutris ont très jeunes la responsabilité de s’occuper de leurs jeunes frères et sœurs pendant que les parents vont travailler. Impossible pour eux d’aller à l’école.

En 2008, ils ouvrent une crèche au sein du village pour accueillir une quinzaine d’enfants de 3 mois à 6 ans, et ainsi permettre aux aînés de se rendre à l’école. Toilette, repas, jeux, sieste et câlins, remplissent désormais les journées des petits. Très vite, les aînés les rejoignent au centre dès la sortie de l’école.

JacquesEn 2011, pour structurer leur action, Anne et Jacques créent officiellement l’association « Les enfants de Klang Leu ». Cette même année, voyant que le nombre d’enfants accueillis a triplé, ils louent une maison plus vaste et plus fonctionnelle pour répartir les activités quotidiennes. Elle dispose d’une cuisine, d’une douche, de toilettes, d’une salle de jeux et même d’une petite salle de classe.

Aujourd’hui, le centre est en mesure d’accueillir chaque jour une cinquantaine d’enfants, de leur apporter un soutien éducatif complémentaire, de veiller sur leur santé et sur celle de leur parents, d’aider les familles à avoir un habitat décent.